|
1 minute de lecture

Adaptez-vous au déroulement des événements.

Adaptez-vous au déroulement des événements. Adaptez-vous au déroulement des événements.
Le zen et l'art du poker
Du livre
Le zen et l'art du poker
Taille de la police
A
12 24 17
A

La plupart des événements ont leur propre rythme. Vous pouvez essayer de leur imposer votre propre rythme, mais cela ne réussit généralement que pendant une courte période. À moins que vous ne soyez très puissant (ou très bon), vous devez chercher à vous joindre à la situation et à agir selon ses règles et ses termes au lieu d'essayer de la changer ou de la dominer.

En fait, on pourrait dire que pratiquement tout ce qui se passe avec succès dans la vie se produit parce que quelque chose "s'intègre" à quelque chose d'autre. De la façon dont les hommes et les femmes se comportent avec un nouveau type qui rejoint la famille des cavernes à un oiseau qui monte sur le dos d'un hippopotame en Afrique, en passant par un nouveau produit sur le marché. C'est un principe sous-jacent très profond. N'essayez pas de l'ignorer ou de vous en écarter. Intégrez-vous dans le courant.

Le meilleur moyen est d'harmoniser. Seuls les meilleurs en sont capables, pouvez-vous harmonizer?

De nit1911qwerty | 15/06/2020

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Autres entrées pour « Le zen et l'art du poker »
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
Les deux dimensions nécessaires à la réalisation : motivation et volonté
Les deux dimensions nécessaires à la réalisation : motivation et volonté
GIF
Auteur inconnu via Tumblr

[À propos de l’expérimentation d’Angela Duckworth - universitaire américaine et psychologue]

Duckworth divise la mécanique de la réussite en deux dimensions distinctes : la motivation et la volition (i.e acte de volonté). Chacune, dit-elle, est nécessaire pour atteindre des objectifs à long terme, mais aucune ne suffit à elle-même. La plupart d'entre nous sont familiers la sensation induite par une grande motivation, mais manquent de volition : vous pouvez être extrêmement motivé pour perdre du poids par exemple, mais à moins que vous n’en ayez vraiment la volonté - le contrôle de soi - de renoncer à ces succulentes cerise danoise d’aller soulever des ...

| Approuvé
Catégorie:
Motivation

Le génie, c'est 1 % d'inspiration, 99 % de transpiration.

| Approuvé
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégories:
Motivation
Poursuivez votre propre chemin, pas les rêves des autres Poursuivez votre propre chemin, pas les rêves des autres

Une vie réussie est celle qui est vécue à travers la compréhension et la poursuite de son propre chemin, et non en poursuivant les rêves des autres.

| Approuvé
Catégories:
Motivation
L'ennemi du « mieux » est « c'est pas mal »
L'ennemi du « mieux » est « c'est pas mal »
GIF
adventurelandia via Tumblr

Il y a quelques années, lors d'un séminaire de développement personnel organisé par le maître, Zig Ziglar, j'ai entendu une histoire sur la façon dont la médiocrité se faufilait sous vos yeux. L'histoire raconte que si vous faites tomber une grenouille dans de l'eau bouillante, elle sentira la douleur et en sortira immédiatement. Par contre, si vous mettez une grenouille dans de l'eau à température ambiante, elle nagera joyeusement et, au fur et à mesure que vous porterez l'eau à ébullition, la grenouille ne sentira plus le changement. La grenouille est attirée vers sa mort par un changement graduel. Nous pouvons perdre notre santé, notre forme physique et notre richesse progressivement, un jour à la fois. C'est peut-être un cliché, mais c'est parce que c'est vrai : l'ennemi du « mieux » n'est pas « le pire ». L'ennemi du « mieux » est « c’est pas mal ».

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×