|
1 minute de lecture

Chaque idée reçue, chaque notion communément acceptée, est une idiotie parce qu'elle a réussi à séduire la majorité

Chaque idée reçue, chaque notion communément acceptée, est une idiotie parce qu'elle a réussi à séduire la majorité Chaque idée reçue, chaque notion communément acceptée, est une idiotie parce qu'elle a réussi à séduire la majorité
Source: Jonathan Calugi via etapes.com
Taille de la police
A
12 24 17
A

Le grand défaut du peuple, pour Chamfort, était le refus que le public opposait aux rigueurs d’un examen rationnel, et au contraire sa tendance à s'appuyer plutôt sur ses intuitions et ses émotions.

« On peut être certain que chaque idée généralement reçue, chaque notion acceptée, sera une idiotie, parce qu'elle a été capable de séduire la majorité. »

Chamfort ajoute qu’une idée que l’on définit comme « sens commun » n'est généralement rien de plus qu'une absurdité commune, souffrant de la simplification, de l'illogisme, des préjugés et de la superficialité du peuple : « Les coutumes les plus absurdes et les cérémonies les plus ridicules sont partout excusées par la phrase …», dit-il, « …mais c'est la tradition ».

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie sociale
La socialisation est la malédiction de la race humaine La socialisation est la malédiction de la race humaine
Guillem H. Pongiluppi via Artstation

C'est la malédiction de la race humaine. La sociabilité.

Ce que le Christ aurait dû dire, c'est : « Oui, en vérité, chaque fois que deux ou trois d'entre vous sont réunis, un autre gars va se faire défoncer la gueule. » Dois-je vous dire ce que la sociologie nous apprend sur la race humaine ? Je vais vous le dire en quelques mots.

Montrez-moi un homme ou une femme seul(e) et je vous montrerai un saint. Donnez-m'en deux et ils tomberont amoureux. Donnez-m'en trois et ils inventeront la charmante chose que nous appelons « société ». Donne-m'en quatre et ils construiront une pyramide. Donne-m'en cinq et ils en feront un paria. Donne-m'en six et ils réinventeront les préjugés. Donnez-moi sept et en sept ans, ils réinventeront la guerre. L'homme a peut-être été fait à l'image de Dieu, mais la société humaine a été faite à l'image de son contraire, et elle essaie toujours de rentrer chez elle.

| Approuvé
Catégories:
Business

Une entreprise ne devrait pas devenir accro à ce qui brille, car ce qui brille ne dure pas.

| Approuvé
Catégories:
Psychologie
Les événements sportifs internationaux ont une influence sur notre appréciation du bien-être Les événements sportifs internationaux ont une influence sur notre appréciation du bien-être
Yann Dalon

Le sentiment d’identification très fort à l'équipe nationale qui se révèle lors d’évènement sportifs tel qu’une Coupe du Monde de Football, associé à celui d’une grande fierté, est nommé par les chercheurs « l'effet de bien-être lors des méga événements sportifs ». De tels événements facilitent les liens sociaux et ont une influence directe sur nos émotions : ils sont source de joie et de frustration, de colère et de fierté, de dépression et d'enthousiasme. Ils ont un pouvoir sur ce que les psychologues appellent le « bien-être subjectif ». Ce bien-être subjectif, un des concepts clés en psychologie positive, est en d'autres termes la propre évaluation que nous nous faisons de notre niveau de bonheur.

_____

Source : Soccer results affect subjective well-being, but only briefly: a smartphone study during the 2014 FIFA World Cup, 2015

| Approuvé
Catégories:
Culture
Tous les humains, quel que soit leur statut social, d’où qu’ils viennent, ont le droit de se voir reconnaître une identité de savoir.
Tous les humains, quel que soit leur statut social, d’où qu’ils viennent, ont le droit de se voir reconnaître une identité de savoir.
GIF
Matthew DiVito via Tumblr

Si autrui est une source de connaissance, la réciproque est immédiate. Moi aussi, quelle que soit ma provisoire position sociale, quelle que soit la sentence que l’institution scolaire a prononcée sur mon compte, moi aussi, je suis pour les autres une occasion d’apprentissage. Par mon expérience de vie, par mon parcours professionnel, par mes pratiques sociales et culturelles, et puisque le savoir est coextensif à la vie, j’offre des ressources de connaissances à une communauté. Même si je suis chômeur, même si je n’ai pas d’argent, même si je n’ai pas de diplôme, même si je galère dans une banlieue, même si je ne sais pas lire, je ne suis pas « nul » pour autant. Je ne suis pas interchangeable. J’ai une image, une position, une dignité, une valeur personnelle et positive sur l’Espace du savoir.

Tous les humains ont le droit de se voir reconnaître une identité de savoir.

| Approuvé
Catégories:
Sciences sociales
2 minutes de lecture

Nos idées sur l'institutionnalisation des personnes âgées, psychotiques, arriérées et infirmes sont basées sur un modèle de pensée que nous ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×