|
1 minute de lecture

La mort est inévitable et penser autrement, c'est vivre à l'encontre de ses instincts

La mort est inévitable et penser autrement, c'est vivre à l'encontre de ses instincts La mort est inévitable et penser autrement, c'est vivre à l'encontre de ses instincts
Source: Orest Kiprensky, Young Gardener (1817)
Taille de la police
A
12 24 17
A

(...) Avec l'attention que nous portons à la jeunesse et notre système médical qui considère la mort comme une sorte d’« ennemi » à vaincre, nous ne considérons pas la mort comme un « art » ou quelque chose que l'on pourrait essayer de « bien faire ». Étant donné le matérialisme profond de notre culture, qui met l'accent sur le tangible, le corps et le plan physique, peu de gens réfléchissent vraiment à la mort, si ce n'est pour frissonner à l'idée.

Mais Carl Jung était beaucoup plus sage que la culture américaine contemporaine. Il a reconnu que la mort est inévitable et que penser autrement, c'est vivre dans le déni. Plus qu'un simple déni, cela signifie [...] vivre contre ses instincts. Plutôt que d'ignorer ou de tenter de nier la mort, Jung suggère de la considérer comme un but - la destination du voyage de la seconde moitié de la vie. Tout comme nous rassemblons nos affaires et faisons nos valises pour un voyage, nous devons préparer notre voyage vers la mort.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le bonheur consiste en une répétition fréquente du plaisir.

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

- 1968 -

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le voyage de mille kilomètres commence par un seul pas.

| Approuvé
Catégorie:
Vie
Le bonheur, c’est apprendre à choisir Le bonheur, c’est apprendre à choisir
Petra Dufkova vis Pinterest

Être heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés, mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer. Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie. Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicita-tions, à hiérarchiser ses priorités. L’exercice de la raison permet une mise en cohérence de notre vie en fonction des valeurs et des buts que nous poursuivons. Nous choisissons de satis-faire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie – et ce, aux deux acceptions ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×