|
2 minutes de lecture

La vie dure plus longtemps quand on marche

La vie dure plus longtemps quand on marche La vie dure plus longtemps quand on marche
Source : Holly Warburton via society6
Pas à pas
Du livre
Pas à pas
Taille de la police
A
12 24 17
A
#Marcher

Marcher donne un sentiment de liberté. C'est le contraire de « plus vite, plus haut, plus fort ». Tout est plus lent quand je marche, le monde paraít plus doux et, pendant un bref instant, je ne m'active plus à mes tâches quotidiennes que sont le ménage, les réunions ou la lecture de manuscrits. Un homme libre possède le temps. Les opinions, les attentes et les humeurs de ma famille, de mes collègues et de mes amis perdent de l'importance pour quelques minutes ou quelques heures. Quand je marche, je deviens le centre de ma vie, alors que je m'oublie complète ment peu de temps après.

(...)

Si vous roulez en voiture en montagne, en laissant défiler à toute allure les petits lacs, les rivières, les pierres, la mousse et les arbres, a via est tronquée: elle devient plus courte. Vous ne sentez pas le vent, les odeurs, le temps qu'il fair ni les changements de lumière. Vos pieds ne vous font pas mal. Tout n'est plus qu’un seul fondu enchaîné.

Et il n'y a pas que le temps qui s'amenuise au fur et à mesure que la vitesse augmente, mais aussi votre perception de l'espace. Soudain, vous vous retrouvez au pied de la montagne. Le sentiment de la distance disparaît. Arrivé au terme de ce voyage, vous pouvez être tenté de croire que vous avez vu pas mal de choses. Je doute que ce soit vraiment le cas.

Si, en revanche, vous marchez pour même trajet – vous mettrez alors une journee entière au lieu d'une demi-heure, en respirant plus librement, l'oreille aux aguets, avec la sensation du sol sous vos pieds -, la journée sera tout autre.

La montagne s élèvera petit à petit dans le lointain et vous aurez l'impression de voir grandir le paysage environnant.

Se familiariser avec ce qui vous entoure prend du temps. C'est comme créer des liens d'amitié. La montagne droit devant vous, qui change len- tement au für et à mesure que vous avancez vers elle, vous donne l'impression d'être une amie proche quand vous arrivez enfin à destination. Vos yeux, vos oreilles, votre nez, vos épaules, votre estomac et vos jambes parlent à la montagne, et celle-ci répond.

Le temps s'étire, indépendamment des minutes et des heures.

Là réside précisément le secret que partagent tous ceux qui marchent : la vie dure plus longtemps quand on marche.

Marcher démultiplie le temps.

Exemple

+ 15 points
Connaissez-vous un exemple, un fait, une preuve, une expérience personnelle qui étayerait cette théorie ?


Vous devez renseigner ce champ

Interprétation

+ 15 points
Pensez-vous que cette entrée peut avoir une autre lecture, ou que vous pouvez apporter une clarification au texte de l'auteur ?


Vous devez renseigner ce champ

Commentaire

+ 5 points
Voudriez-vous partager une opinion sur cet
article?


Vous devez renseigner ce champ


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Nature
1 minute de lecture

Les gouvernements et les parlements doivent se rendre compte que l'astronomie est l'une des sciences qui coûtent le plus cher ...

| Approuvé
Catégorie:
Nature
1 minute de lecture

Les marins avaient minutieusement cartographié les côtes des continents. Les géographes avaient traduit ces résultats en cartes et en globes ...

| Approuvé
Catégorie:
Nature
Vivre près de la nature est merveilleux pour votre santé mentale
Vivre près de la nature est merveilleux pour votre santé mentale
GIF
dualvoidanima via giphy

C'est l'idée que les gens qui vivent près de la nature ont tendance à être nobles. C'est de voir tous ces couchers de soleil qui le font. Vous ne pouvez pas regarder un coucher de soleil et ensuite aller mettre le feu au tipi de votre voisin. Vivre près de la nature est merveilleux pour votre santé mentale.

| Approuvé
Catégories:
Nature
[Extinction de l’expérience de nature] de génération en génération, les jeunes vivent de moins en moins en contact avec la nature
[Extinction de l’expérience de nature] de génération en génération, les jeunes vivent de moins en moins en contact avec la nature
GIF
Alexandra Dvornikova via Giphy

Mais nous pouvons facilement étendre cette hypothèse [ndlr. que la nature a des effets bénéfiques pour le bien-être physique, cognitif et émotionnel des individu] à la conservation de la biodiversité. [Les écologues] parlent d’extinction de l’expérience de nature, qu’ils ont surtout appliquée en milieu urbain. L’idée est la suivante : de génération en génération, les jeunes vivent de moins en moins en contact avec la nature (parce qu’il y en a moins et parce que leurs modes de vie limitent ces contacts), au moment même où ils construisent leur identité. La part de leur identité qui intègre leurs relations intimes à leur environnement naturel diminuerait donc de génération en génération. Pas à cause d’un manque d’éducation, mais à cause surtout d’une baisse d’occasions et d’envies d’expérimenter la nature sans contrainte, librement et de façon personnelle.

Les conséquences de cette diminution apparaissent à l’âge adulte : avec une identité environnementale plus faible, ils sont moins en demande de nature dans leur vie quotidienne, ils l’intègrent moins dans leurs actions. (…)  Or si nous ne tenons pas compte collectivement de la biodiversité dans nos modes de vie, alors nous allons en souffrir.

| Approuvé
Catégorie:
Nature
Un virus intelligent ne tue pas Un virus intelligent ne tue pas
R1DD1CK via zbrushcentral

Un virus inefficace tue son hôte. Un virus intelligent reste avec lui.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×