|
1 minute de lecture

La vie est une course de Sisyphe, nous courrons toujours plus vite vers une ligne d'arrivée qui n'est que le début de ce qui vient après

La vie est une course de Sisyphe, nous courrons toujours plus vite vers une ligne d'arrivée qui n'est que le début de ce qui vient après La vie est une course de Sisyphe, nous courrons toujours plus vite vers une ligne d'arrivée qui n'est que le début de ce qui vient après
La Reine Rouge
Du livre
La Reine Rouge
Taille de la police
A
12 24 17
A

Pour résumer l'argument avancé jusqu'à présent, l'évolution concerne davantage la reproduction du plus apte que la survie du plus apte ; chaque créature sur terre est le produit d'une série de batailles historiques entre parasites et hôtes, entre gènes et autres gènes, entre membres d'une même espèce, entre membres d'un sexe en compétition pour les membres de l'autre sexe. Ces batailles incluent des batailles psychologiques, pour manipuler et exploiter d'autres membres de l'espèce ; elles ne sont jamais gagnées, car le succès d'une génération ne fait qu'assurer que les ennemis de la génération suivante sont plus aptes à se battre. La vie est une course de Sisyphe, courir toujours plus vite vers une ligne d'arrivée qui n'est que le début de la course suivante. 

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Anthropologie
3 minutes de lecture

Il y a environ 13,5 milliards d’années, la matière, l’énergie, le temps et l’espace apparaissaient à l’occasion du Big Bang ...

| Approuvé
Catégorie:
Anthropologie
1 minute de lecture

L'humanité a colonisé l'avenir. Nous le traitons comme un lointain avant-poste colonial dépourvu d'habitants où nous pouvons nous débarrasser librement ...

| Approuvé
Catégorie:
Anthropologie

Enfant, j'ai lu un article dans le Scientific American. Il mesurait l'efficacité de la locomotion de différentes espèces sur la planète. Les ours, chimpanzés, ratons laveurs, oiseaux, poissons. Combien de kilo-calories par kilomètre ont-ils dépensé pour se déplacer ?

On mesura aussi les humains.

Et le condor gagna. C'était le plus efficace.

L'humanité est arrivée avec une performance peu impressionnante à environ un tiers de la liste. Mais quelqu'un a eu le génie de tester un humain à vélo. Nous étions bien plus efficace que le condor, de loin.

Cela a eu un impact sur moi. Les humains sont des constructeurs d'outils. Nous construisons des outils qui peuvent considérablement amplifier nos capacités humaines innées. Nous avons fait passer une annonce pour cela une fois, disant que l'ordinateur personnel est le vélo de l'esprit. Je crois cela au plus profond de ma chair.

| Approuvé
Catégorie:
Anthropologie
2 minutes de lecture

L'ascendance généalogique est donc surprenante. Elle fonctionne bien différemment de l'ascendance génétique. [...] Aucune de ces surprises dans les généalogies, cependant ...

| Approuvé
Catégories:
Anthropologie
1 minute de lecture

Les humains sont des êtres incarnés ; ils ne sont pas simplement un esprit abstrait qui est emprisonné dans un corps ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×