|
1 minute de lecture

La vraie différence entre l'ère industrielle et l'ère de la connaissance, c'est que les gens sont maintenant responsables de leur propre vie et doivent gérer leurs propres attentes quant à leur vie et leur travail.

La vraie différence entre l'ère industrielle et l'ère de la connaissance, c'est que les gens sont maintenant responsables de leur propre vie et doivent gérer leurs propres attentes quant à leur vie et leur travail. La vraie différence entre l'ère industrielle et l'ère de la connaissance, c'est que les gens sont maintenant responsables de leur propre vie et doivent gérer leurs propres attentes quant à leur vie et leur travail.
Source: Ahmet Iltas via Behance
Taille de la police
A
12 24 17
A

Dans quelques centaines d'années, lorsque l'histoire de notre époque aura été écrite d’une perspective long terme, il est probable que l'événement le plus important que les historiens verront n'est pas été la technologie, l’Internet ou le commerce électronique. Ce aura été un changement sans précédent dans la condition humaine. Pour la première fois, de plus en plus de personnes auront eu le choix. Pour la première fois, ils auront eu à se débrouiller seuls. Et la société n'y est pas du tout préparée actuelle n’est pas du tout préparée pour cela.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Exemple (0)

Chargement

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie
Le bonheur, c’est apprendre à choisir Le bonheur, c’est apprendre à choisir
Petra Dufkova vis Pinterest

Être heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés, mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer. Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie. Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicita-tions, à hiérarchiser ses priorités. L’exercice de la raison permet une mise en cohérence de notre vie en fonction des valeurs et des buts que nous poursuivons. Nous choisissons de satis-faire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie – et ce, aux deux acceptions ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Vous pouvez vous faire plus d'amis en s'intéressant à l’autre que vous ne le feriez en deux ans en essayant que l’autre s’intéresse à vous.

| Approuvé
Catégories:
Business

[Beaucoup de gens] pensent que cela signifie accepter l'échec dans la dignité et aller de l'avant. L’interprétation la meilleure et la plus subtile est que l’échec est une manifestation de l’apprentissage et de l’exploration. Si vous ne rencontrez pas d’échec, vous commettez une erreur bien pire : vous êtes motivé par le désir de l’éviter. Et, pour les dirigeants en particulier, cette stratégie - essayer d’éviter l’échec en y réfléchissant - vous condamne à l'échec.

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Danse comme si personne ne regarde,
Aime comme si rien ne te blesserait jamais,
Chante comme si personne n'écoutait,
Et vis comme si c'était le paradis sur terre.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×