|
1 minute de lecture

Le cerveau n'est que silence et obscurité

Le cerveau n'est que silence et obscurité Le cerveau n'est que silence et obscurité
Source: Nucco Brain via Giphy
Taille de la police
A
12 24 17
A

Le grand paradoxe du cerveau est que tout ce que vous savez sur le monde vous est fourni par un organe qui lui-même n'a jamais vu ce monde. Le cerveau existe dans le silence et l'obscurité, comme un prisonnier en prison. Il n'a aucun récepteur de douleur, littéralement aucun sentiment. Il n'a jamais ressenti un soleil chaud ou une douce brise. Pour votre cerveau, le monde n'est qu'un flux d'impulsions électriques, comme des tapes de morse. Et à partir de ces informations nues et neutres, il crée pour vous - littéralement crée - un univers vibrant, tridimensionnel et sensuellement engageant. Votre cerveau, c'est vous. Tout le reste n'est que plomberie et échafaudage.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Row:Column:
×
Row:Column:
×