|
4 minutes de lecture

Le succès est un point de vue, le succès entrepreneurial se fait souvent au détriment du bonheur et de la vie personnelle

Le succès est un point de vue, le succès entrepreneurial se fait souvent au détriment du bonheur et de la vie personnelle Le succès est un point de vue, le succès entrepreneurial se fait souvent au détriment du bonheur et de la vie personnelle
Source: creepydrugconsumer via Tumblr
Taille de la police
A
12 24 17
A

Le succès extrême résulte d'une personnalité extrême et se fait au prix de bien des choses. Le succès extrême est différent de ce que je suppose vous pourriez simplement considérer comme un « succès », alors sachez que vous n'avez pas besoin d'être Richard ou Elon pour être riche et accompli et avoir une belle vie. Vos chances de bonheur seront meilleures si vous ne suivez pas leur chemin. Mais si vous êtes extrême, vous devez être ce que vous êtes, ce qui signifie que le bonheur est plus ou moins hors sujet. Ces personnes ont tendance à être des anomalies, des êtres inadaptés qui ont été forcés à se confronter à ce monde, et cela leur a été particulièrement difficile. Ils ont élaboré des stratégies pour survivre et, en vieillissant, ils trouvent des façons d'appliquer ces stratégies à d'autres choses, se constituant ainsi un avantage distinctif et puissant. Ils ne pensent pas comme les autres pensent. Ils voient les choses sous un angle qui leur permet de découvrir de nouvelles idées et de nouvelles perspectives. Nombreux sont ceux qui les considèrent comme insensés.

Etre obsédé.

Etre obsédé.

Etre obsédé.

Si vous n'êtes pas obsédé, arrêtez ce que vous faites et trouvez ce qui vous obsède. Cela aide d'avoir un ego, mais vous devez être au service de quelque chose de plus grand si vous voulez inspirer les gens dont vous avez besoin pour vous aider (et ne vous trompez pas, vous en aurez besoin). Ce « quelque chose de plus grand » vous empêche de sombrer quand les gens vous disent à quel point vous êtes fabuleux alors que vous ne l'êtes pas, et à quel point ce que vous faîtes est extraordinaire quand ça ne l’est pas. Ne poursuivez pas quelque chose parce que vous « voulez être grand » ou « au-dessus ». Poursuivez quelque chose parce que cela vous fascine, parce que la poursuite elle-même vous engage et vous contraint. Les gens de l'extrême allient brillance et talent à une éthique de travail *insensée*, donc si le travail lui-même ne vous motive pas, vous vous épuiserez ou tomberez sur le bord du chemin, ou vos concurrents vous écraseront en même temps qu’ils vous feront pleurer.

Suivez vos obsessions jusqu'à ce qu'un problème commence à émerger, un gros problème, important et stimulant qui touche autant de personnes que possibles ; et que vous vous sentiez prêt à résoudre ou à défaut, mourir. Cela peut prendre des années pour trouver ce problème, parce qu'il faut explorer différents corpus de connaissances, connecter les idées entre elle, puis les compléter.

Cela aide d'avoir une énergie et une endurance surhumaines. Si vous n'avez pas la chance d'avoir une génétique divine, faites-en sorte de vous mettre dans la meilleure forme possible. Il y aura du décalage horaire, de la fatigue mentale, des lendemain de fêtes difficiles, de la solitude, des réunions inutiles, des revers majeurs, des drames familiaux, des problèmes avec votre moitié que vous verrez rarement, des nuits sombres, des gens qui vous ennuient, peu de sommeil et encore moins de sommeil que ça. Gardez votre corps vif pour garder votre esprit vif. Cela paye.

Apprenez à gérer un niveau de stress qui briserait la plupart des gens.

Ne suivez pas une voie préexistante et ne cherchez pas à imiter vos modèles. Il n'y a pas de « prochaine étape ». Le succès extrême n'est pas comme les autres types de succès ; ce qui a fonctionné pour quelqu'un d'autre, ne fonctionnera probablement pas pour vous. Ce sont des personnes qui ont des points de vue audacieux et qui exploitent un ensemble unique et particulier de forces internes. Ils ne sont pas conventionnels, et l'une des raisons pour lesquelles ils deviennent les entrepreneurs qu'ils deviennent, c'est parce qu'ils ne peuvent pas ou ne veulent pas s'intégrer dans les structures et les routines de la vie des entreprises. Ils sont dyslexiques, ils sont autistes, ils ont un TDAH, ce sont des chevilles carrées dans des trous ronds, ils énervent les gens, ils se disputent, ils secouent le bateau, ils rient face à la paperasse. Mais ils transforment leurs faiblesses en avantages- les stratégies que j'ai mentionnées plus tôt - et recherchent des partenariats avec des gens qui excellent dans les domaines où ils n'ont aucun talent.

Ils n'ont pas peur de l'échec - ou ils en ont peur, mais ils vont de l'avant quand même. Ils connaîtront des échecs héroïques, spectaculaires, humiliants et très publics, mais ils trouveront un moyen de se recadrer jusqu'à ce que ce ne soit pas un échec du tout. Lorsqu'ils échouent d'une façon que les autres ne connaitrons, ils apprennent des choses que les autres n'apprennent pas et qu'ils n'apprendront jamais. Ils ont un courage et une résilience incroyables.

Il est peu probable qu'ils lisent ce genre de choses. (Ce n'est *pas* pour critiquer les gens qui le font ; j'adore lire ces trucs moi-même.) Ils sont plus susceptibles d'aller directement à un livre : peut-être une biographie d'Alexandre le Grand ou de la Grande Catherine ou d'une autre personne qu'ils considèrent comme Grande. Surfer sur le Net est une perte de temps mortelle, et compte tenu de ce qu'ils savent que leur temps en vaut la peine - même à l'époque où techniquement cela n'en valait pas la peine - ils ne peuvent se le permettre.

Je pourrais continuer, c'est un sujet fascinant, mais vous voyez l'idée. Je vous souhaite bonne chance et de la force et peut-être un verre cul sec si vous en avez besoin.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Startups
Il existe toujours une possibilité de faire la différence Il existe toujours une possibilité de faire la différence
kytt3 via DeviantArt

C'est par curiosité et en regardant les opportunités de nouvelles façons que nous avons toujours tracé notre chemin chez Dell. Il y a toujours une opportunité de faire la différence.

| Approuvé
Catégorie:
Startups
L'endroit idéal pour les grandes idées est lorsqu'elles se trouvent à l'intersection de ce qui semble être une bonne et une mauvaise idée en même temps L'endroit idéal pour les grandes idées est lorsqu'elles se trouvent à l'intersection de ce qui semble être une bonne et une mauvaise idée en même temps

Peter Thiel s'est exprimé à YC (ndlr. le plus célèbre incubateur de start-up du monde) ; il dessina un diagramme de Venn qui illustre parfaitement la situation. Il a dessiné deux cercles qui se croisent, l'un étiqueté « semble être une mauvaise idée » et l'autre « est une bonne idée ». L'intersection est le point idéal pour les start-up. Ce concept est simple et pourtant le voir comme un diagramme de Venn est éclairant. Il vous rappelle qu'il y a une intersection - qu'il y a de bonnes idées qui semblent mauvaises. Il vous rappelle également que la grande majorité des idées qui semblent mauvaises sont mauvaises.

| Approuvé
Catégories:
Business
2 minutes de lecture

Juste avant de prendre l'avion pour rentrer chez nous, nous avions signé des accords avec deux usines chinoises et sommes ...

| Approuvé
Catégories:
Business

Je suis convaincu qu'environ la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui ne réussissent pas est la pure persévérance. C'est tellement difficile. Vous y avez consacré une grande partie de votre vie. Il y a des moments tellement difficiles que je pense que la plupart des gens abandonnent. Je ne les blâme pas. C'est vraiment dur et cela consomme votre vie. Si vous avez une famille et que vous êtes au début d'une entreprise, je ne peux pas imaginer comment on pourrait y arriver. Je suis sûr que certains le font, mais c'est dur. C'est un travail de dix-huit heures par jour, sept jours par semaine pendant un certain temps. A moins d'avoir beaucoup de passion pour ce métier, vous ne survivrez pas. Vous allez y renoncer. Il faut donc que vous ayez une idée, un problème ou un tort que vous voulez corriger et qui vous passionne, sinon vous n'aurez pas la persévérance nécessaire pour y arriver. Je pense que c'est la moitié de la bataille est là.

| Approuvé
Catégorie:
Startups

Lorsque je rencontre les fondateurs de startups, mon conseil est presque toujours de « faites moins de choses ». C'est vrai pour les partenariats, les opportunités marketing, tout ce qui vous prend du temps. La grande majorité des choses sont des distractions, et très peu de choses comptent vraiment pour votre succès.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×