|
1 minute de lecture

Les fléaux qui nous menacent ne disparaissent jamais vraiment

Les fléaux qui nous menacent ne disparaissent jamais vraiment Les fléaux qui nous menacent ne disparaissent jamais vraiment
Source: Artiste inconnu via Pinterest
La peste
Du livre
La peste
Taille de la police
A
12 24 17
A

Mais il savait cependant que cette chronique ne pouvait pas être celle de la victoire définitive. Elle ne pouvait être que le témoignage de ce qu'il avait fallu accomplir et que, sans doute, devraient accomplir encore, contre la terreur et son arme inlassable, malgré leurs déchirements personnels, tous les hommes qui, ne pouvant être des saints et refusant d'admettre les fléaux, s'efforcent cependant d'être des médecins.

Écoutant, en effet, les cris d'allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu'on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu'il peut rester pendant des dizaines d'années endormi dans les meubles et le linge, qu'il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l'enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Biologie
2 minutes de lecture

Journaliste : Pensez-vous que les gens commencent à penser que le vieillissement est le véritable ennemi ? Aubrey de Grey : Je le ...

| Approuvé
Catégorie:
Biologie
1 minute de lecture

Peu importe qu'il s'agisse de criminalité, de caractéristiques psychologiques, de troubles psychiatriques ou de comportements humains parfaitement normaux, comme le ...

| Approuvé
Catégories:
Biologie
8 minutes de lecture

Les drogues sont le produit d'un jeu évolutif complexe. Au fil de l'évolution des champignons et des plantes, certains ont ...

| Approuvé
Catégories:
Biologie
2 minutes de lecture

L'ocytocine est le produit chimique préféré de la plupart des gens. C'est le sentiment d'amitié, d'amour ou de confiance profonde ...

| Approuvé
Catégorie:
Biologie
Les endorphines sont de petites choses magiques Les endorphines sont de petites choses magiques
Yaoyao Ma Van As, via boredpanda

Je ne suis pas un scientifique, mais je sais ce que sont les endorphines.

Ce sont de minuscules petits elfes magiques qui nagent dans votre sang et se racontent des blagues amusantes. Quand elles atteignent votre cerveau, vous entendez ce qu'elles disent et cela vous rend plus heureux et plus sain. « Toc Toc... Qui est là ?... Petite endorphine... Petite endorphine qui ?... Petite endorphine Annie . » Et puis les endorphines rient et puis vous riez.

Tu vois ? C'est de la science.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×