|
1 minute de lecture

Les gens sont attirés par d'autres personnes qui ressemblent à leurs proches ou à eux-mêmes

Les gens sont attirés par d'autres personnes qui ressemblent à leurs proches ou à eux-mêmes Les gens sont attirés par d'autres personnes qui ressemblent à leurs proches ou à eux-mêmes
Source : Aldous Massie via Behance
Taille de la police
A
12 24 17
A

Les théories psychologiques évolutives supposent que les aversions sexuelles envers la famille sont déclenchées par un mécanisme non conscient qui estime la relation génétique entre soi et les autres, [mais] une autre perspective suppose que l'évitement de l'inceste découle de tabous consciemment reconnus et que lorsque la conscience de la relation entre soi et les autres est contournée, les gens trouvent les individus qui ressemblent à leur famille plus attirants sexuellement.

Trois expériences démontrent que les gens trouvent les autres plus attirants sexuellement, s'ils viennent d'être exposés de manière subliminale à une image de leur parent du sexe opposé ou si le visage évalué est une image composite basée sur le soi.

Cette conclusion est inversée lorsque les gens sont conscients de la relation génétique implicite.

Exemple

+ 15 points
Connaissez-vous un exemple, un fait, une preuve, une expérience personnelle qui étayerait cette théorie ?


Vous devez renseigner ce champ

Interprétation

+ 15 points
Pensez-vous que cette entrée peut avoir une autre lecture, ou que vous pouvez apporter une clarification au texte de l'auteur ?


Vous devez renseigner ce champ

Commentaire

+ 5 points
Voudriez-vous partager une opinion sur cet
article?


Vous devez renseigner ce champ


Vous devez renseigner ce champ
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×