|
1 minute de lecture

Les humains veulent organiser les choses

Les humains veulent organiser les choses Les humains veulent organiser les choses
Source: Doze Studio via Giphy
Taille de la police
A
12 24 17
A

Nous nous comportons tous comme le démon de Maxwell (ndlr : ce que l’on appelle une expérience de pensée). Les organismes s'organisent. C'est dans l'expérience quotidienne que réside la raison pour laquelle des physiciens sobres ont, pendant deux siècles, maintenu ce fantasme de dessin animé en vie. Nous trions le courrier, construisons des châteaux de sable, résolvons des puzzles, séparons le blé de l'ivraie, réorganisons les pièces d'échecs, collectons des timbres, classons les livres par ordre alphabétique, créons la symétrie, composons des sonnets et des sonates, et mettons de l'ordre dans nos pièces, et tout cela ne demande pas beaucoup d'énergie, tant que nous pouvons faire preuve d'intelligence.

Nous propageons la structure (pas seulement nous les humains, mais nous qui sommes vivants). Nous perturbons la tendance à l'équilibre. Il serait absurde de tenter une comptabilité thermodynamique de ces processus, mais il n'est pas absurde de dire que nous réduisons l'entropie (ndlr : degré de désorganisation, ou d'imprédictibilité du contenu en information d'un système), pièce par pièce. Petit à petit.

Le démon originel, discernant une molécule à la fois, distinguant le rapide du lent, et opérant sa petite porte, est parfois décrit comme « superintelligent », mais comparé à un organisme réel, c'est un savant idiot. Non seulement les êtres vivants atténuent le désordre dans leur environnement, mais ils sont en eux-mêmes, leur squelette et leur chair, leurs vésicules et leurs membranes, leurs coquilles et leurs carapaces, leurs feuilles et leurs fleurs, leur système circulatoire et leurs voies métaboliques - des miracles de modèle et de structure. Il semble parfois que la réduction de l'entropie soit notre objectif quixotique dans l'univers.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Culture
1 minute de lecture

Vous êtes trop complexe pour vous comprendre. Il faut une observation attentive, une éducation, une réflexion et une communication avec ...

| Approuvé
Catégorie:
L'individu
1 minute de lecture

L'Alchimiste prit en main un livre qu'avait apporté quelqu'un de la caravane. Le volume n'avait pas de couverture, mais il ...

| Approuvé
Catégorie:
L'individu
Toutes les choses belles ont un élément d'étrangeté
Toutes les choses belles ont un élément d'étrangeté
GIF
Club Innovation & culture France

La beauté a toujours un élément d'étrangeté. Je ne parle pas d'une forme délibérément froide d'étrangeté, car dans ce cas, ce serait une chose monstrueuse qui aurait été mis sur leur chemin. Mais je veux dire qu'il contient toujours un certain degré d'étrangeté, d'étrangeté simple, involontaire, inconsciente, et que cette forme d'étrangeté lui donne le droit d'être appelée beauté. C'est sa marque de fabrique, sa particularité. Inverser la proposition et essayer d'imaginer une beauté banale ! (…) Cet élément d'étrangeté qui constitue et définit l'individualité, sans laquelle il n'y a pas de beauté, est à l'art (et la précision de cette comparaison en excuse la trivialité) ce que l'arôme est à la cuisine ; si l'on excepte l'utilité individuelle ou le degré de valeur nutritive qu'ils contiennent, les aliments ne diffèrent les uns des autres que par l'arôme qu'ils révèlent dans la palais.

| Approuvé
Catégorie:
L'individu

Vous savez, quand vous rencontrez quelqu'un d'aussi beau et que vous lui parlez et que cinq minutes plus tard, il est aussi terne qu'une brique ? Et puis il y a d'autres personnes, quand vous les rencontrez, vous pensez : « Pas mal. Il est ok. » Et puis vous apprenez à les connaître et... et leur visage devient en quelque sorte leur visage. Comme si leur personnalité était écrite partout. Et ils se transforment en quelque chose de si beau.

------

Amy Pond, dans la série télévisée britannique Doctor Who.

| Approuvé
Catégorie:
L'individu
L'expression de quelqu'un c'est ce qui fait la beauté L'expression de quelqu'un c'est ce qui fait la beauté
Emily Blunt par Samma van Klaarbergen via Artstation

La beauté sans expression est ennuyeuse.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×