|
1 minute de lecture

Les industries sont composées de deux types de marchés : les marchés hautement concurrentiels - les océans rouges et les marchés inexploités - les océans bleus

Les industries sont composées de deux types de marchés : les marchés hautement concurrentiels - les océans rouges et les marchés inexploités - les océans bleus Les industries sont composées de deux types de marchés : les marchés hautement concurrentiels - les océans rouges et les marchés inexploités - les océans bleus
Source: blackholehalo via Tumblr
Stratégie Océan Bleu
Du livre
Stratégie Océan Bleu
Taille de la police
A
12 24 17
A

(...) imaginez un univers de marché composé de deux sortes d'océans: les océans rouges et les océans bleus. Les océans rouges représentent toutes les industries existantes aujourd'hui. C'est l'espace de marché connu. Les océans bleus désignent toutes les industries qui n'existent pas aujourd'hui. C'est l'espace de marché inconnu. Dans les océans rouges, les frontières de l'industrie sont définies et acceptées, et les règles concurrentielles du jeu sont connues. Ici, les entreprises essaient de surpasser leurs rivaux pour obtenir une plus grande part de la demande existante. À mesure que l'espace de marché est surpeuplé, les perspectives de profits et de croissance sont réduites. Les produits deviennent des commodités, et la concurrence acharnée qui s'y joue crée un océan rouge. En revanche, les océans bleus sont définis par un espace de marché inexploité, la création de la demande et la possibilité d'une croissance très rentable. Bien que certains océans bleus soient créés bien au-delà des frontières existantes de l'industrie, la plupart sont créés à l'intérieur des océans rouges en repoussant un peu plus les frontières existantes de l'industrie (...). Dans les océans bleus, la compétition n'est pas pertinente parce que les règles du jeu attendent d'être fixées.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Exemple (1)

0

Soulcycle de mon point de vue est un excellent exemple de stratégie océan bleu.

De youT | 20/02/2019

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Business
Le focus, c'est dire non Le focus, c'est dire non
Auteur inconnu via Pinterest

Le Focus, c’est dire non à 1 000 bonne idées

| Approuvé
Catégories:
Business
Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail
tomaszmro

Les derniers 10% représentent 90% du travail.

| Approuvé
Catégories:
Business
2 minutes de lecture

Juste avant de prendre l'avion pour rentrer chez nous, nous avions signé des accords avec deux usines chinoises et sommes ...

| Approuvé
Catégories:
Business

Je suis convaincu qu'environ la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui ne réussissent pas est la pure persévérance. C'est tellement difficile. Vous y avez consacré une grande partie de votre vie. Il y a des moments tellement difficiles que je pense que la plupart des gens abandonnent. Je ne les blâme pas. C'est vraiment dur et cela consomme votre vie. Si vous avez une famille et que vous êtes au début d'une entreprise, je ne peux pas imaginer comment on pourrait y arriver. Je suis sûr que certains le font, mais c'est dur. C'est un travail de dix-huit heures par jour, sept jours par semaine pendant un certain temps. A moins d'avoir beaucoup de passion pour ce métier, vous ne survivrez pas. Vous allez y renoncer. Il faut donc que vous ayez une idée, un problème ou un tort que vous voulez corriger et qui vous passionne, sinon vous n'aurez pas la persévérance nécessaire pour y arriver. Je pense que c'est la moitié de la bataille est là.

| Approuvé
Catégories:
Business

[Beaucoup de gens] pensent que cela signifie accepter l'échec dans la dignité et aller de l'avant. L’interprétation la meilleure et la plus subtile est que l’échec est une manifestation de l’apprentissage et de l’exploration. Si vous ne rencontrez pas d’échec, vous commettez une erreur bien pire : vous êtes motivé par le désir de l’éviter. Et, pour les dirigeants en particulier, cette stratégie - essayer d’éviter l’échec en y réfléchissant - vous condamne à l'échec.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×