|
Précédent Suivant
1 minute

Les initiatives de changement échouent principalement en raison de l’absence d'objectifs et d’étapes intermédiaires clairement définis

Les initiatives de changement échouent principalement en raison de l’absence d'objectifs et d’étapes intermédiaires clairement définis Les initiatives de changement échouent principalement en raison de l’absence d'objectifs et d’étapes intermédiaires clairement définis
Source: BCG
Taille de la police
A
12 24 17
A

Le changement, ça a du bon, surtout dans le monde de l’entreprise où la compétitivité est accrue. Les entreprises à même de conduire des changements sont celles qui auront le plus de chance d’être pérennes. Cependant, toute initiative d’évolution ne débouche pas sur une réussite, 50 à 70% conduisant à l’échec. Comprendre l’échec est alors crucial pour prendre de nouvelles résolutions et faire partie des 30% gagnants. Réussir à changer l’entreprise pour la mener vers de nouveaux de niveaux de performance tient à deux facteurs principaux :

- Définir clairement les étapes et les objectifs de votre changement ;

- Impliquertous les niveaux de l’entreprise, et plus particulièrement la direction.

L’absence de ces deux points est soulignée par The Economist : A change for the better, Steps for successful business transformation (2008) comme étant la cause majeure de l’échec des initiatives de changement au sein des entreprises. Afin d’éviter ces écueils, le BCG préconise une approche globale qui repose sur quatre facteurs essentiels : une exécution exemplaire, un sponsorship et une gouvernance claire, un management fort et une organisation engagée.

_____

Source :

Why change initiativers fail ?, BCG,

A change for the better, Steps for successful business transformation A report from the Economist Intelligence Unit, The Economist, 2008

Chargement
Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Business
Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail
tomaszmro

Les derniers 10% représentent 90% du travail

Catégorie:
Management & RH
La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore

La loi de Brook stipule que lorsqu'une personne est ajoutée à une équipe de développement et que le projet est déjà en retard, la durée du projet ne fera que ralentir, et non raccourcir. La loi de Brooks est reconnue applicable à tout projet complexe impliquant de nombreuses personnes qui interagissent ensemble, pas seulement pour le génie logiciel.

Catégorie:
Management & RH
Pour surmonter l'échec, il est nécessaire de reconnaître (a) la douleur et, (b) que c'est la conséquence inévitable quant on entreprend quelque chose de nouveau. Le succès viendra en temps voulu Pour surmonter l'échec, il est nécessaire de reconnaître (a) la douleur et, (b) que c'est la conséquence inévitable quant on entreprend quelque chose de nouveau. Le succès viendra en temps voulu
Julien Pacaud via Tumblr

Nous devons entrevoir l'échec différemment.

Je ne suis pas le premier à dire que l'échec, lorsqu'il est abordé de la bonne façon, peut se révéler être l’opportunité de grandir. Mais la façon dont la plupart des gens interprètent cette affirmation, est que les erreurs sont un mal nécessaire. Les erreurs ne sont pas un mal nécessaire. L’échec n’est pas « mauvais ».

L’échec est la conséquence inévitable de toute nouvelle entreprise (et en tant que tel, devraient être considéré comme apportant de la valeur - sans lui il n’y aurait pas d’originalité en ce monde). Et pourtant, même si je dis qu’embrasser l'échec ...

Catégorie:
Management & RH

Si vous donnez une bonne idée à une équipe médiocre, ils vont tout bousiller. Si vous donnez une idée médiocre à une équipe brillante, ils la réparent ou la jettent et proposent quelque chose de mieux.

Catégorie:
Management & RH
Un bon manager sait reconnaître ses limites, n'a pas peur d’admettre son manque de connaissance sur un sujet, et est prêt à remodeler sa pensée à tout moment Un bon manager sait reconnaître ses limites, n'a pas peur d’admettre son manque de connaissance sur un sujet, et est prêt à remodeler sa pensée à tout moment
Auteur inconnu sur Pinterest

Je crois que les meilleurs managers reconnaissent leur ignorance, non seulement parce que l'humilité est une vertu, mais parce que, tant que l’on a pas adopté cet état d'esprit, les avancées les plus marquantes ne peuvent pas avoir lieu. Je crois que les manager doivent desserrer l’étau, et non pas le serrer. Ils doivent accepter le risque, ils doivent faire confiance aux gens avec qui ils travaillent et s'efforcer de leur ouvrir la voie, ils doivent constamment avoir l’esprit ouvert, et enfin ils n’hésitent pas à s’engager vers tout ce qui pourrait susciter de la peur chez eux. Enfin, les ...

Row:Column:
×