|
2 minutes de lecture

Les leaders ne manipulent pas, ils inspirent !

Les leaders ne manipulent pas, ils inspirent ! Les leaders ne manipulent pas, ils inspirent !
Source: Swatantrya Veer Savarkar représentée par Onkar Fondekar via Behance
Commencer par Pourquoi
Du livre
Commencer par Pourquoi
Taille de la police
A
12 24 17
A

Il y a les leaders et il y a ceux qui mènent. Avec seulement 6 % de part de marché aux États-Unis et environ 3 % dans le monde, Apple n'est pas un fabricant leader d'ordinateurs domestiques. Pourtant, l'entreprise est le chef de file de l'industrie informatique et est maintenant leader dans d'autres industries également. 

Les expériences de Martin Luther King n'étaient pas uniques, mais elles ont inspiré un pays à changer. Les frères Wright n'étaient pas les concurrents les plus puissants dans la course au premier vol habité et motorisé, mais ils nous ont menés dans une nouvelle ère de l'aviation et, ce faisant, ont complètement changé le monde dans lequel nous vivons. Leurs objectifs n'étaient pas différents de ceux des autres et leurs systèmes et processus étaient facilement reproductibles. 

Pourtant, les frères Wright, Apple et Martin Luther King se distinguent parmi leurs semblables. Ils se distinguent de la norme et leur impact n'est pas facilement copiable. Ils font partie d'un groupe très sélectif de leaders qui font quelque chose de très, très spécial. Ils nous inspirent. Presque chaque personne ou organisation doit motiver les autres à agir pour une raison ou une autre. Certains veulent motiver une décision d'achat. D'autres sont à la recherche d'un soutien ou d'un vote. D'autres encore sont désireux de motiver les gens autour d'eux à travailler plus fort ou plus intelligemment ou simplement à suivre les règles. La capacité de motiver les gens n'est pas, en soi, difficile. Elle est généralement liée à un facteur externe. Des incitations séduisantes ou la menace d'une punition susciteront souvent le comportement que nous désirons. General Motors, par exemple, a si bien motivé les gens à acheter leurs produits qu'ils ont vendu plus de voitures que tout autre constructeur automobile au monde pendant plus de soixante-dix-sept ans. Même s'ils étaient des chefs de file dans leur industrie, ils n'ont pas fait preuve de leadership. 

Les grands leaders, en revanche, sont capables d'inspirer les gens à agir. Ceux qui sont capables d'inspirer donnent aux gens un sentiment de but ou d'appartenance qui n'a pas grand-chose à voir avec une incitation ou un avantage externe. Ceux qui dirigent vraiment sont capables de créer une suite de gens qui agissent non pas parce qu'ils ont été influencés, mais parce qu'ils ont été inspirés. Pour ceux qui sont inspirés, la motivation d'agir est profondément personnelle. Ils sont moins susceptibles d'être influencés par des mesures incitatives. Ceux qui sont inspirés sont prêts à payer un prix supplémentaire ou à endurer des désagréments, voire des souffrances personnelles. Ceux qui sont capables d'inspirer créeront des groupes de fidèles autour de leurs idées - partisans, électeurs, clients, travailleurs – qui agiront pour le bien de l'ensemble, non pas parce qu'ils le doivent, mais parce qu’ils le veulent.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ
Chargement

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Business
Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail
tomaszmro

Les derniers 10% représentent 90% du travail

| Approuvé
Catégories:
L'individu et son entourage
Seul devant une situation intimidante, tenez-vous comme si dix mille des vôtres étaient à vos côtés Seul devant une situation intimidante, tenez-vous comme si dix mille des vôtres étaient à vos côtés
Maya Angelou de Henry Lee Battle

[Oprah Winfrey disait dans l'une des interviews :]

« Il y a une merveilleuse phrase de Maya Angelou, tirée d'un poème qu'elle a écrit s’intitulant « À nos grands-mères », elle y dit :

« J’avance seule, mais me tiens devant vous comme dix mille. ».

Donc quand j’entre dans une pièce, et en particulier avant que je ne commence quelque chose de vraiment difficile, une situation où je sens que je vais être face à certaines difficultés ; je m'assoie et pense à la force des dix mille. »

| Approuvé
Catégorie:
Management & RH
La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore

La loi de Brook stipule que lorsqu'une personne est ajoutée à une équipe de développement et que le projet est déjà en retard, la durée du projet ne fera que ralentir, et non raccourcir. La loi de Brooks est reconnue applicable à tout projet complexe impliquant de nombreuses personnes qui interagissent ensemble, pas seulement pour le génie logiciel.

| Approuvé
Catégories:
Management & RH
Notre nature humaine nous dit d'aider les autres Notre nature humaine nous dit d'aider les autres
Viktor Miller-Gausa via Behance

Les résultats (ndlr. de l'étude) : seulement 1 % des cadres ont déclaré que les managers devraient se donner la peine de montrer aux employés que leur travail fait la différence. En fait, beaucoup d'entreprises essaient plutôt de nous démontrer la valeur que notre travail aura dans notre propre vie, les avantages que nous en tirerons si nous atteignons un objectif, plutôt que les avantages que les autres en récolteront.

Mais n'oublions pas notre biologie : nous sommes plus inspirés et motivés lorsque nous savons que sur le plan biologique, nous aidons autrui. 

| Approuvé
Catégories:
Management & RH
Pour surmonter l'échec, il est nécessaire de reconnaître (a) la douleur et, (b) que c'est la conséquence inévitable quant on entreprend quelque chose de nouveau. Le succès viendra en temps voulu Pour surmonter l'échec, il est nécessaire de reconnaître (a) la douleur et, (b) que c'est la conséquence inévitable quant on entreprend quelque chose de nouveau. Le succès viendra en temps voulu
Julien Pacaud via Tumblr

Nous devons entrevoir l'échec différemment.

Je ne suis pas le premier à dire que l'échec, lorsqu'il est abordé de la bonne façon, peut se révéler être l’opportunité de grandir. Mais la façon dont la plupart des gens interprètent cette affirmation, est que les erreurs sont un mal nécessaire. Les erreurs ne sont pas un mal nécessaire. L’échec n’est pas « mauvais ».

L’échec est la conséquence inévitable de toute nouvelle entreprise (et en tant que tel, devraient être considéré comme apportant de la valeur - sans lui il n’y aurait pas d’originalité en ce monde). Et pourtant, même si je dis qu’embrasser l'échec est une partie importante de l'apprentissage, je reconnais également qu’accepter cette vérité ne suffit pas.

C'est parce que l'échec est douloureux, et nos sentiments à propos de cette douleur tendent à brouiller notre compréhension de la valeur de l’échec. Pour démêler les bons des mauvais côtés de l'échec, nous devons reconnaître qu’il incarne à la fois la douleur, et l’opportunité de grandir.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×