|
Précédent Suivant
1 minute

Les lève-tôt auraient un risque moindre de souffrir de dépression

Les lève-tôt auraient un risque moindre de souffrir de dépression Les lève-tôt auraient un risque moindre de souffrir de dépression
Source: Kim Salt via Behance
Taille de la police
A
12 24 17
A

Les lève-tôt présentent un risque inférieur de dépression de 12 à 27% inférieurs aux types dits « intermédiaires ».

C'est le résultat d'une étude menée en juin 2018 auprès de 32 000 femmes infirmières d'âge moyen. L’étude montre que le risque de dépression n'est pas seulement déterminé par les facteurs environnementaux (exposition à la lumière etc.) ou par le style de vie (horaires de travail etc.), comme nous pourrions le penser ; mais aussi par le chronotype - la préférence d’une personne pour des activités de jour ou de soir.

La recherche a révélé que les chronotypes du soir sont moins susceptibles d'être mariés, plus susceptibles de vivre seuls et d'être fumeurs, et enfin plus susceptibles d'avoir des habitudes de sommeil irrégulières.

Les noctambules sont-ils pour autant condamnés à être déprimés ? Pas s’ils dorment suffisamment, pratiquent une activité sportive, passent du temps à l'extérieur, baissent les lumières la soir et tenter de s’exposer autant que possible à la lumière du jour pendant la journée.

Ceci dit, 4 ans d'étude et 2 581 cas de dépression étudiés montrent que les chronotypes du matin présentent un risque plus faible de dépression.

Allez-vous coucher tôt et sentez-vous mieux.

___

Source : Prospective study of chronotype and incident depression among middle- and older-aged women in the Nurses’ Health Study II, Céline Vetter, Journal of Psychiatric Research, August 2018

1 examples

3
De @WenU le 19/06/2018

Entièrement d’accord.

J’avais acheté le livre « Miracle Morning » l’année dernière ; et même si pour la petite histoire, je n’ai pas réussi à tenir le rythme de couché 21h - levé 4h, le livre a eu pour effet bénéfique de changer mes habitudes : j’éteins maintenant tout chez moi à partir de 22h00, et j’essaie de trouver le sommeil quoi qu’il arrive avant 23h00.

Ça fait maintenant un an …

Je me sens beaucoup plus active, alerte, énergétique.

Je ne sais pas si j’aurais été plus déprimée (!) si j’avais continué comme je le faisais avant en allant me coucher vers une heure du matin. Mais je crois vraiment que oui. Energie = bien-être = plus de joie = moins de déprime. Je le vois comme cela.

Chargement
Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Santé
Une nuit d’au moins 7 heures est la chose le plus efficace que vous puissiez faire pour avoir une bonne santé physique et mentale. Une nuit d’au moins 7 heures est la chose le plus efficace que vous puissiez faire pour avoir une bonne santé physique et mentale.
La muse endormie, Constantin Brancusi, 1910

Que se passerait-il si nous dormions tous assez ? ... toutes les difficultés que connait notre système de santé (ndlr aux Etats-Unis) disparaîtraient, notre mental serait en meilleure condition et nous aurions moins de suicides. Nos entreprises seraient plus productives, l’économie mondiale se porterait bien mieux, nos routes seraient plus sûres et nos enfants seraient plus intelligents (ils développeraient leur cerveau pleinement dès l’enfance). Nous réduirions les causes de mortalité les plus communes, nous aurions des relations plus heureuses et des mariages plus sains physiquement et psychologiquement.

(...) le sommeil est la meilleure politique d'assurance santé que vous ne pourriez jamais souhaiter : universelle et ...

Row:Column:
×