|
1 minute de lecture

L'un des plus grands charmes du voyage est l'ignorance

L'un des plus grands charmes du voyage est l'ignorance L'un des plus grands charmes du voyage est l'ignorance
Source: From Forest of Liars via Pinterest
Music at night
Du livre
Music at night
Taille de la police
A
12 24 17
A

Les plaisirs de l'ignorance sont aussi grands, à leur manière, que les plaisirs de la connaissance. Car si la lumière est bénéfique, s'il est satisfaisant de pouvoir placer les choses qui nous entourent dans les catégories d'un système ordonné et compréhensible, il est également bon de se retrouver parfois dans l'obscurité, il est agréable de temps en temps de devoir spéculer avec un vague désarroi sur un monde que l'ignorance a réduit à une quantité d'événements sans rapport les uns avec les autres, parsemés, comme autant d'îles inexplorées et fantastiques, sur la face d'un vaste océan d'incompréhension. Pour moi, l'un des plus grands charmes du voyage consiste dans le fait qu'il offre des occasions uniques de s'adonner au luxe de l'ignorance. Je ne fais pas partie de ces voyageurs consciencieux qui, avant de visiter un nouveau pays, passent des semaines à en déterrer la géologie, l'économie, l'histoire de l'art, la littérature. Je préfère, en tout cas lors de mes premières visites, être un touriste tout à fait inintelligent. Ce n'est que plus tard, lorsque mon ignorance a perdu sa fraîcheur vierge, que je commence à lire ce que le touriste intelligent aurait connu par cœur avant d'acheter ses billets. Je lis et aussitôt, dans une série d'apocalypses, mes impressions isolées et mystérieusement étranges commencent à prendre de l'importance, mes souvenirs mélangés tombent harmonieusement dans des schémas. Les plaisirs de l'ignorance ont fait place aux plaisirs de la connaissance.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
Culture
La seule moralité de l'algorithme des médias sociaux est de vous optimiser en tant que consommateur. La seule moralité de l'algorithme des médias sociaux est de vous optimiser en tant que consommateur.
Eddie Lobanovskiy via Dribbble

La seule moralité de l'algorithme est de vous optimiser en tant que consommateur et dans de nombreux cas, vous devenez le produit. Il y a très peu d'exemples dans l'histoire humaine d'industries où les gens deviennent eux-mêmes des produits et celles-ci ce sont des industries effrayantes - l'esclavage et le commerce du sexe. Et maintenant, nous avons les médias sociaux.

| Approuvé
Catégorie:
Culture
2 minutes de lecture

Emma Coats, ancienne story artist chez Pixar, tweeta en 2011 une série de « principes de base de toute histoire », des principes ...

| Approuvé
Catégories:
Culture

[...] la vraie connaissance [...] est expérientielle. Comment expliquer le goût du sucre ? Les descriptions verbales ne nous donnent pas la sensation. Pour connaître le goût, il faut l'expérimenter. La philosophie des arts n'est pas destinée à être méditée et intellectualisée, elle est destinée à être vécue. Ainsi, inévitablement, les mots ne transmettront qu'une partie du sens.

| Approuvé
Catégorie:
Culture
1 minute de lecture

Dès lors, quelle finalité assigner aux nouveaux outils de communication ? Leur usage socialement le plus utile serait sans doute de ...

| Approuvé
Catégorie:
Culture

La vie serait ennuyeuse sans musique. On dit que les humains ont appris la musique avant de parler. C'est de la magie pure. On peut distinguer les chansons joyeuses des chansons tristes rien qu'à l'écoute.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×