|
1 minute de lecture

[Marqueurs somatiques] Nous faisons les choses instinctivement parce que nos expériences passées nous ont appris à éviter le danger ou à faire des choses qui nous feront plaisir

[Marqueurs somatiques] Nous faisons les choses instinctivement parce que nos expériences passées nous ont appris à éviter le danger ou à faire des choses qui nous feront plaisir [Marqueurs somatiques] Nous faisons les choses instinctivement parce que nos expériences passées nous ont appris à éviter le danger ou à faire des choses qui nous feront plaisir
Source: almacan on deviant art
Buyology
Du livre
Buyology
Taille de la police
A
12 24 17
A

(...) ce chaînage de concepts et de parties du corps et de sensations crée ce que le scientifique Antonio Damasio appelle un « marqueur somatique » - une sorte de signet, ou de raccourci, dans notre cerveau. Semés durant les expériences passées de récompense et de punition, ces marqueurs servent à relier une expérience ou une émotion à une réaction spécifique.

En nous aidant instantanément à réduire le nombre de possibilités offertes dans une situation donnée, les marqueurs somatiques nous montrent la décision à prendre, celle qui fournira le meilleur résultat et qui sera le moins douloureuse. Ainsi, nous savons s'il est sûr ou non de se baigner dans un lac, comment nous comporter face à un berger allemand ou que si nous prenons un plat dans le four sans gants, nous allons nous brûler. Si quelqu'un nous demande comment ou pourquoi nous le savons, la plupart d'entre nous hausseraient les épaules - quelle drôle de question - et répondraient que c’est purement « instinctif ».

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégories:
Motivation
1 minute de lecture

Vous vous demandez probablement quand les choses changeront-elles ? Quand est-ce que ça va commencer à aller mieux ? Bien, j'ai une ...

| Approuvé
Catégories:
Sciences humaines
Les deux dimensions nécessaires à la réalisation : motivation et volonté
Les deux dimensions nécessaires à la réalisation : motivation et volonté
GIF
Auteur inconnu via Tumblr

[À propos de l’expérimentation d’Angela Duckworth - universitaire américaine et psychologue]

Duckworth divise la mécanique de la réussite en deux dimensions distinctes : la motivation et la volition (i.e acte de volonté). Chacune, dit-elle, est nécessaire pour atteindre des objectifs à long terme, mais aucune ne suffit à elle-même. La plupart d'entre nous sont familiers la sensation induite par une grande motivation, mais manquent de volition : vous pouvez être extrêmement motivé pour perdre du poids par exemple, mais à moins que vous n’en ayez vraiment la volonté - le contrôle de soi - de renoncer à ces succulentes cerise danoise d’aller soulever des ...

| Approuvé
Catégories:
Management & RH
Notre nature humaine nous dit d'aider les autres Notre nature humaine nous dit d'aider les autres
Viktor Miller-Gausa via Behance

Les résultats (ndlr. de l'étude) : seulement 1 % des cadres ont déclaré que les managers devraient se donner la peine de montrer aux employés que leur travail fait la différence. En fait, beaucoup d'entreprises essaient plutôt de nous démontrer la valeur que notre travail aura dans notre propre vie, les avantages que nous en tirerons si nous atteignons un objectif, plutôt que les avantages que les autres en récolteront.

Mais n'oublions pas notre biologie : nous sommes plus inspirés et motivés lorsque nous savons que sur le plan biologique, nous aidons autrui. 

| Approuvé
Catégories:
Biologie
2 minutes de lecture

L'ocytocine est le produit chimique préféré de la plupart des gens. C'est le sentiment d'amitié, d'amour ou de confiance profonde ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×