|
1 minute de lecture

Nous ne pouvons pas imaginer nos vies sans les vies non vécues qu'elles contiennent

Nous ne pouvons pas imaginer nos vies sans les vies non vécues qu'elles contiennent Nous ne pouvons pas imaginer nos vies sans les vies non vécues qu'elles contiennent
Source: Frank Moth via redbubble
La Meilleure des vies
Du livre
La Meilleure des vies
Taille de la police
A
12 24 17
A

Nous sommes toujours hantés par le mythe de notre potentiel, de ce que nous pourrions avoir en nous pour être ou faire. […]. Nous partageons nos vies avec les personnes que nous n'avons pas réussi à être. Nos vies deviennent une élégie [ndlr. poème caractérisé par un ton plaintif particulièrement adapté à l’évocation d’un mort ou à l’expression d’une souffrance amoureuse due à un abandon ou à une absence] aux besoins non satisfaits et aux désirs sacrifiés, aux possibilités refusées, aux routes non empruntées. Nous appelons cela nos vies non vécues parce que quelque part nous croyons qu'elles nous étaient ouvertes ; mais pour une raison quelconque - et nous pourrions passer une grande partie de notre vie à essayer de trouver et de donner la raison - elles n'étaient pas possibles. [...] Nous en savons plus que jamais sur le type de vie qu'il est possible de vivre. Nous découvrons ces vies non vécues de la manière la plus évidente dans notre envie des autres et dans nos frustrations quotidiennes.

Le mythe de notre potentiel peut faire de nos vies un perpétuel échec, une perte continuelle et permanente, une rage soutenue et parfois durable. Il fait de nos frustrations une vie secrète de rancune. Même si nous mettons de côté les questions inévitables - comment saurions-nous si nous avions réalisé notre potentiel ? D'où nous vient l'idée de ce potentiel ? Si nous n'avons pas de potentiel, qu'avons-nous ? nous ne pouvons pas imaginer nos vies sans les vies non vécues qu'elles contiennent.

Bien que les humains vivent dans le pays des rêves où ils se comparent aux autres. Ils sont tous différents et ont tous des potentiels variés. Ce qui est possible de soi-même n'est qu'une amélioration et c'est la seule source d'élévation potentielle.

De nit1911qwerty | 12/06/2020

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

- 1968 -

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le bonheur consiste en une répétition fréquente du plaisir.

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le voyage de mille kilomètres commence par un seul pas.

| Approuvé
Catégorie:
Vie
Le bonheur, c’est apprendre à choisir Le bonheur, c’est apprendre à choisir
Petra Dufkova vis Pinterest

Être heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés, mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer. Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie. Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicita-tions, à hiérarchiser ses priorités. L’exercice de la raison permet une mise en cohérence de notre vie en fonction des valeurs et des buts que nous poursuivons. Nous choisissons de satis-faire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie – et ce, aux deux acceptions ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×