|
1 minute de lecture

Nous passons toute notre vie à vivre dans un monde qui n'existe pas encore tout à fait

Nous passons toute notre vie à vivre dans un monde qui n'existe pas encore tout à fait Nous passons toute notre vie à vivre dans un monde qui n'existe pas encore tout à fait
Le corps
Du livre
Le corps
Taille de la police
A
12 24 17
A

Pour chaque entrée visuelle, il faut un temps minuscule mais perceptible - environ deux cents millisecondes, un cinquième de seconde - pour que l'information voyage le long des nerfs optiques et atteigne le cerveau pour être traitée et interprétée. Un cinquième de seconde n'est pas un laps de temps insignifiant lorsqu'une réponse rapide est nécessaire, par exemple pour prendre du recul par rapport à une voiture qui arrive ou pour éviter un coup à la tête. Pour nous aider à mieux gérer ce décalage fractionnaire, le cerveau fait une chose vraiment extraordinaire : il prévoit en permanence ce que sera le monde dans un cinquième de seconde à partir de maintenant, et c'est ce qu'il nous donne comme présent. Cela signifie que nous ne voyons jamais le monde tel qu'il est à cet instant précis, mais plutôt tel qu'il sera une fraction de moment dans l'avenir. Nous passons toute notre vie, en d'autres termes, à vivre dans un monde qui n'existe pas encore tout à fait.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le bonheur consiste en une répétition fréquente du plaisir.

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

- 1968 -

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le voyage de mille kilomètres commence par un seul pas.

| Approuvé
Catégorie:
Vie

La monotonie fait s'effondrer le temps ; la nouveauté l'étend.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×