|
2 minutes de lecture

Penser à ces gens que vous croisez dans un train laisse un sentiment unique

Penser à ces gens que vous croisez dans un train laisse un sentiment unique Penser à ces gens que vous croisez dans un train laisse un sentiment unique
Source : Folio Illustration Agency via Medium (rognée)
Le voyageur du siècle
Du livre
Le voyageur du siècle
Taille de la police
A
12 24 17
A
#rencontre
#rencontrer quelqu'un

Je n'y peux rien, a poursuivi Hans, quand je reste longtemps au même endroit, je remarque que je ne vois pas bien, comme si je perdais la vue. Les choses commencent à ressembler à un grand flou, et plus rien ne m'étonne. En revanche, quand je voyage, tout est un mystère, même avant mon arrivée. Par exemple, j'aime aller en voiture et observer mes compagnons de voyage, je leur invente des vies, je spécule sur les raisons de leur départ ou de leur arrivée quelque part. Je me demande s'il va se passer quelque chose qui nous rapprochera ou si nous ne nous reverrons plus jamais, ce qui est plus probable.

Et, comme il est presque certain que nous ne nous reverrons jamais, il me vient à l'esprit que cette intimité est unique, que nous pourrions nous taire ou nous déclarer, vous savez le genre de chose ; par exemple, je regarde une des dames et je pense :

Je pourrais lui dire tout de suite « Je vous aime » ; je pourrais lui dire « Madame, je veux que vous sachiez que je me soucie de vous », et il y aurait une chance sur mille qu'au lieu de me regarder comme si j'avais perdu la tête, elle me dise « Merci » ou me sourit (mon œil ! dit Reichardt. La dame vous giflerait pour avoir été si direct), oui, bien sûr, mais elle pourrait aussi demander « Vous êtes sérieux ? » ou confesser « Cela fait vingt ans que personne ne m'a dit ça », voyez-vous ? Ce que je veux dire, c'est que cela me fait frémir de penser que c'est la seule fois où je rencontrerai les passagers de cette diligence. Et quand je vois à quel point ils sont silencieux, sérieux, je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'ils pensent en me regardant, ce qu'ils doivent ressentir, quels sont leurs secrets, combien ils souffrent, qui ils aiment.

C'est la même chose avec les livres, on en voit des tas dans les librairies et on a envie de les lire tous, ou du moins d'y goûter. Vous pensez que vous pourriez passer à côté de quelque chose d'important, vous les voyez et ils vous intriguent, ils vous tentent, ils vous disent combien votre vie est insignifiante et combien elle pourrait être formidable.

La vie de chacun, déclame Alvaro d'une voix comique, est à la fois insignifiante et formidable.

Exemple

+ 15 points
Connaissez-vous un exemple, un fait, une preuve, une expérience personnelle qui étayerait cette théorie ?


Vous devez renseigner ce champ

Interprétation

+ 15 points
Pensez-vous que cette entrée peut avoir une autre lecture, ou que vous pouvez apporter une clarification au texte de l'auteur ?


Vous devez renseigner ce champ

Commentaire

+ 5 points
Voudriez-vous partager une opinion sur cet
article?


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Psychologie
1 minute de lecture

- Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le bonheur consiste en une répétition fréquente du plaisir.

| Approuvé
Catégorie:
Vie
1 minute de lecture

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ...

| Approuvé
Catégorie:
Vie

Le voyage de mille kilomètres commence par un seul pas.

| Approuvé
Catégories:
Société
4 minutes de lecture

Au fil des ans, les algorithmes de Spotify ont correctement identified que j'ai tendance à aimer la musique « chill » d'un ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×
Row:Column:
×