|
1 minute de lecture

Perdre son identité, le sommet de l’indicible

Perdre son identité, le sommet de l’indicible Perdre son identité, le sommet de l’indicible
Source: Artiste inconnu via Pinterest
Démons et merveilles
Du livre
Démons et merveilles
Taille de la police
A
12 24 17
A

Soudain, il ressenti alors une terreur plus grande que celle qu'aucune Formes aurait pu lui inspirer- une terreur qu'il ne pouvait fuir parce qu'elle faisait partie de lui même. [...] Par delà l'ultime porte, il comprenait à présent, dans un éclair de frayeur destructrice qu'il n'était pas une seule personne mais une foule de personnes. [...]

Ailleurs, dans un chaos de mondes dont la multiplicité monstrueuse et dans fin le jeta au bord de la folie, s'agitait une foule confuse et innombrable d'êtres qui, il le savait, étaient tout autant lui même que ce soi dans lequel il était maintenant présent [...]

Aucune mort, aucune sentence de mort, aucune extrême angoisse ne peut se comparer à l'excès de désespoir qui le submerga à la pensée d'avoir perdu son identité. S'enfoncer dans le néant ouvre un oubli paisible, mais être conscient de son existence et savoir, cependant que l'on n'est plus un être distinct des autres êtres- que l'on n'a plus un soi- voilà le sommet indicible de l'épouvante et de l'agonie.

Sur le plan métaphysique, les prémonitions du Multiverse quantique...

Mais même dans cet instant singulier, ne sommes-nous pas mille personnes différentes. Nos émotions nous envahissent, les opinions dont nous sommes certains semblent avoir l'appui d'une solide rationalité. Pourtant, j'ai tellement d'opinions qui ont été influencées par mon état émotionnel.

J'ai remarqué, au deuxième visionnage, que mon aversion pour un film pouvait être due à un cas de brûlures d'estomac.

Alors, comment pouvons-nous être totalement sûrs de la validité de nos goûts et de nos aversions ? Comment pouvons-nous être sûrs de la justification de nos décisions lorsque les émotions brouillent les décisions judicieuses ?

De jcorley769 | 09/02/2020

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.


Vous devez renseigner ce champ

Votre exemple


Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégorie:
L'individu

L'attention est la forme la plus rare et la plus pure de la générosité...... C'est en somme le sujet de l'histoire du Graal. Seul un être prédestiné a la capacité de demander à un autre : quel est ton tourment ? Et il ne l'a pas en entrant dans la vie. Il lui faut passer par des années de nuit obscure.

-----

Source : lettre au poète Joë Bousquet, 1942
 

| Approuvé
Catégorie:
L'individu

N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

------

Source : magasine LIFE, 2 mai 1955

| Approuvé
Catégorie:
L'individu
1 minute de lecture

L'Alchimiste prit en main un livre qu'avait apporté quelqu'un de la caravane. Le volume n'avait pas de couverture, mais il ...

| Approuvé
Catégorie:
L'individu

Un écureuil qui meurt devant chez vous peut être plus intéressant pour vous à ce moment, que des hommes et des femmes qui meurent en Afrique.

| Approuvé
Catégorie:
L'individu
Toutes les choses belles ont un élément d'étrangeté
Toutes les choses belles ont un élément d'étrangeté
GIF
Club Innovation & culture France

La beauté a toujours un élément d'étrangeté. Je ne parle pas d'une forme délibérément froide d'étrangeté, car dans ce cas, ce serait une chose monstrueuse qui aurait été mis sur leur chemin. Mais je veux dire qu'il contient toujours un certain degré d'étrangeté, d'étrangeté simple, involontaire, inconsciente, et que cette forme d'étrangeté lui donne le droit d'être appelée beauté. C'est sa marque de fabrique, sa particularité. Inverser la proposition et essayer d'imaginer une beauté banale ! (…) Cet élément d'étrangeté qui constitue et définit l'individualité, sans laquelle il n'y a pas de beauté, est à l'art (et la précision de cette comparaison en excuse la trivialité) ce que l'arôme est à la cuisine ; si l'on excepte l'utilité individuelle ou le degré de valeur nutritive qu'ils contiennent, les aliments ne diffèrent les uns des autres que par l'arôme qu'ils révèlent dans la palais.

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×