|
1 minute de lecture

Un bon management, c’est ne pas laisser la peur prendre le dessus, avoir confiance en ses équipes et accepter qu’un échec puisse se produire

Un bon management, c’est ne pas laisser la peur prendre le dessus, avoir confiance en ses équipes et accepter qu’un échec puisse se produire Un bon management, c’est ne pas laisser la peur prendre le dessus, avoir confiance en ses équipes et accepter qu’un échec puisse se produire
Source: Zoran Sajatovic via Ello
Creativity, Inc
Du livre
Creativity, Inc
Taille de la police
A
12 24 17
A

L'antidote de la peur, c’est la confiance. Dans un monde incertain, nous avons tous le désir de trouver une chose en laquelle nous pouvons avoir confiance.

La peur et la confiance sont des forces puissantes, et bien qu'elles ne soient pas opposées, la confiance est le meilleur outil pour chasser la peur. Il y aura toujours beaucoup à craindre, surtout quand vous entreprenez quelque chose de nouveau. Faire confiance aux autres ne signifie pas qu'ils ne feront pas d'erreurs. Cela signifie que s’ils font des erreurs (ou si vous en faites), vous aurez confiance en le fait qu’ils pourront résoudre ces erreurs par eux-mêmes. La peur peut surgir d’une minute à l’autre ; ce qui n’est pas le cas de la confiance. Au fil du temps, les dirigeants doivent témoigner de leur capacité à diriger au travers leurs actions - et la meilleure façon de le faire est d’adopter la bonne attitude face à l'échec.

[...]

Plutôt que d'essayer d'éviter toutes les erreurs, nous devrions supposer, comme c'est presque toujours le cas, que les intentions des gens ou des collaborateurs sont bonnes et qu'ils veulent réellement résoudre les problèmes qui se présentent à eux. Accordez- leur la responsabilité de leurs actions, laissez les erreurs se produire, et laissez les gens les réparer. Si vous percevez de la peur de la part de vos équipes, il y a une raison. Votre travail consiste à trouver la raison et à y remédier. Le travail de la direction n'est pas de prévenir le risque, mais de s’assurer que les équipes ont la capacité de se remettre d’un échec.

Les commentaires sont de courts ajouts utilisés pour fournir une observation ou un retour. Ils sont intentionnellement limités en taille et en format.

Vous devez renseigner ce champ
Chargement

Votre exemple

Vous devez renseigner ce champ
Articles similaires
Catégories:
Business
Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail Le dernier effort pour toute tâche est ce qui demande le plus de travail
tomaszmro

Les derniers 10% représentent 90% du travail

| Approuvé
Catégories:
Management & RH
Seul devant une situation intimidante, tenez-vous comme si dix mille des vôtres étaient à vos côtés Seul devant une situation intimidante, tenez-vous comme si dix mille des vôtres étaient à vos côtés
Maya Angelou de Henry Lee Battle

[Oprah Winfrey disait dans l'une des interviews :]

« Il y a une merveilleuse phrase de Maya Angelou, tirée d'un poème qu'elle a écrit s’intitulant « À nos grands-mères », elle y dit :

« J’avance seule, mais me tiens devant vous comme dix mille. ».

Donc quand j’entre dans une pièce, et en particulier avant que je ne commence quelque chose de vraiment difficile, une situation où je sens que je vais être face à certaines difficultés ; je m'assoie et pense à la force des dix mille. »

| Approuvé
Catégorie:
Management & RH
La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore La loi de Brook nous enseigne que d'ajouter des ressources humaines à un projet de développement informatique en retard, ne le fait que le retarder plus encore

La loi de Brook stipule que lorsqu'une personne est ajoutée à une équipe de développement et que le projet est déjà en retard, la durée du projet ne fera que ralentir, et non raccourcir. La loi de Brooks est reconnue applicable à tout projet complexe impliquant de nombreuses personnes qui interagissent ensemble, pas seulement pour le génie logiciel.

| Approuvé
Catégories:
Management & RH
Notre nature humaine nous dit d'aider les autres Notre nature humaine nous dit d'aider les autres
Viktor Miller-Gausa via Behance

Les résultats (ndlr. de l'étude) : seulement 1 % des cadres ont déclaré que les managers devraient se donner la peine de montrer aux employés que leur travail fait la différence. En fait, beaucoup d'entreprises essaient plutôt de nous démontrer la valeur que notre travail aura dans notre propre vie, les avantages que nous en tirerons si nous atteignons un objectif, plutôt que les avantages que les autres en récolteront.

Mais n'oublions pas notre biologie : nous sommes plus inspirés et motivés lorsque nous savons que sur le plan biologique, nous aidons autrui. 

| Approuvé
Catégorie:
Management & RH
2 minutes de lecture

Il y a les leaders et il y a ceux qui mènent. Avec seulement 6 % de part de marché aux ...

| Approuvé
Row:Column:
×
Row:Column:
×